Imprimer

Informations « Biologie Vétérinaire »

MEDECINE VETERINAIRE - Pathologie courante

Grands syndromes rénaux
Les affections rénales sont fréquentes chez le chien et le chat, d'origines diverses, congénitales ou acquises, elles requièrent souvent des thérapeutiques longues (IRC) et lourdes (IRA).

Paramètres utiles : Urée, créatinine, NFS, Na+,K+, réserve alcaline, protéinurie,
électrophorèse des protéines. sériques.


Cholangite - Cholangio hépatite féline
Cholangite : inflammation des voies biliaires
Cholangiohépatite : inflammation des voies biliaires et des hépatocytes adjacents

Ces affections surviennent après une obstruction partielle ou totale des voies biliaires accompagnée d’une infection probablement ascendante due à des microorganismes peu spécifiques
Paramètres utiles : transaminases (SGOT,SGPT) bilrubine,PAL, GGT, LDH, amylase, lipase, 
NFS…


Maladies hémolytiques à médiation immune
Définition : Anémies caractérisées par une destruction des hématies par des anticorps dirigés contre des antigènes fixés sur la membrane de l’hématie.

Ces anémies peuvent être
* Primaires
* Idiopathiques
* Secondaires à d’autres affections
* Bactériennes (ehrlichiose), parasitaires (piroplasmose), virales

* Dues à des Processus néoplasiques : hémopathies ou autres
* Iatrogènes

Paramètres utiles : NFS frottis sanguin réticulocytes test de coombs


Hyperthyroïdie
Affection survenant essentiellement chez le chat âgé, rare chez le chien :
Amaigrissement, diarrhée sont les signes d’appel. Le diagnostic repose sur le dosage de la thyroxine (T4)

Définition : Syndrome du à l’excès d’hormones thyroïdiennes circulantes (T4, thyroxine et T3, triiodothyronine) – assez fréquent chez le chat âgé (adénome thyroïdien)
et rare chez le chien (épithélioma glandulaire thyroïdien) mais il ne faut pas l’écarter.

Paramètres utiles : T4 T3 TSH


 Hypothyroïdie

Affection de plus en plus fréquente depuis qu’on la recherche, caractérisée par une indolence et/ou une affection cutanée, et biologiquement par une hypercholestérolémie et une baisse du taux de thyroxine (T4)

Définition : Affection congénitale ou acquise due à un trouble de la production ou de l’utilisation de T4 (hormone thyroïdienne circulante majeure) et/ou T3 survenant le plus souvent chez le chien.

Classification
- Hypothyroïdie primaire : hypothyroïdie auto-immune due à l’envahissement de la thyroïde par les plasmocytes : thyroïdite lymphoplasmocytaire; la glande involue lentement en tissu adipeux.
- Hypothyroïdie secondaire résultant d’un déficit en TSH hypophysaire
- Hypothyroïdie tertiaire (rare) résultant d’un déficit en TRH hypothalamique
- Hypothyroïdie fonctionnelle : fluctuations physiologiques (baisse de la sécrétion avec l’âge) iatrogène (glucocorticoïdes, Gardénal…), affections intercurrentes (IH, diabète, hypercorticisme, affections dermatologiques…

Paramètres utiles : T4 T3 TSH Cholestérol


Diabète sucré chez le chien chat
Affection caractérisée par un syndrome PUPD et une polyphagie et secondairement les complications classiques

Définition : Groupe de maladies métaboliques caractérisées par une hyperglycémie chronique due à un déficit absolu ou relatif en insuline, ou à un défaut de son utilisation.
Possibilité de décompensation avec apparition d’une crise acidocétosique

Paramètres utiles : Glycémie, ionogramme (réserve alcaline…), Fructosamine


Hypercorticisme : Syndrome de Cushing
Affection fréquente dans l’espèce canine caractérisée par un PUPD et une alopécie
Définition : Affection due à une production ou à une administration excessive de glucocorticoïdes
Endocrinopathie fréquente chez le chien plus particulièrement
dans certaines races : caniche, bichon, beagle, boxer, berger allemand, teckel

Paramètres utiles : PAL +++, cortisol (de base (8H 16H) ou tests dynamiques)


Hypocorticisme : maladie d'Adisson
Insuffisance surrénalienne à symptômes variables faisant suite souvent à un traitement de l’hypercorticisme, sinon idiopathique.

Définition :Rarissime chez le chat, cette affection est due à un déficit de la sécrétion en glucocorticoïdes (surtout en cortisol) et en minéralocorticoïdes (surtout en aldostérone) par le cortex surrénalien Þ

- Insuffisance surrénalienne.

- Hypocorticisme primaire ou maladie d'Addison : Atrophie bilatérale lésionnelle des surrénales.
Expression de la maladie quand 85 – 90% du tissu glandulaire est détruit.

- Carence en hormones surrénales globale (minéralo et glucocorticoïdes)

- Origine idiopathique, à la suite de maladies (blastomycoses,
toxoplasmose, tuberculose, amyloïdose), et iatrogène (op'DDD, exérèse des surrénales). On pense aussi à une origine auto-immune comme chez l'homme.
Hypocorticisme secondaire :
- Atrophie fonctionnelle des surrénales, avec perturbation de la
régulation hypothalamo-hypophysaire
- Déficit en ACTH
- Déficit en glucocorticoïdes, production de minéralocorticoïdes conservée, origine le plus souvent iatrogène, plus rarement lésion de l'hypothalamus ou de l'hypophyse

Paramètres utiles : glycémie, calcium, Na+ K+ cortisol


Pyodermites  - Essai de Classification

Pyodermites de surface

1. Intertrigos
2. Pyodermite muco-cutanée
3. Syndrome de prolifération bactérienne

Pyodermites superficielles

1. Impétigo
2. Folliculites

Pyodermites profondes

1. Furonculoses
2. Cellulites
3. Abcès

Paramètres utiles : glycémie, PAL, T4 T3 TSH cholestérol.

......